Actualité

RH: 5 millions d’euros pour Snapshift et sa solution de gestion du personnel à distance

Snapshift, startup qui développe un logiciel de gestion du personnel dans la restauration, l’hôtellerie ou le retail, a levé 5 millions d’euros auprès du fonds Digital Venture de Bpifrance et UL Invest.

Lancé en 2016 par Olivier Severyns, Snapshift propose une solution destinée avant tout aux TPE/PME dans des secteurs d’activités qui ne nécessitent pas de bureaux, comme la restauration, l’hôtellerie et le retail. «Les entreprises de ces secteurs d’activité sont sous-équipées pour gérer leurs opérations RH alors que c’est le nerf de la guerre: non seulement c’est leur premier coût, mais le service client en dépend», commente Olivier Severyns.

Cette solution permet donc aux collaborateurs de rester connecter entre eux et aux RH d’optimiser la gestion du personnel en automatisant certaines tâches, puisque les plannings des équipes sont en ligne et que le suivi des heures et absences se font sur mobile. Snapshift revendique à ce jour 2 000 établissements clients de sa solution, dont Biocoop, Fitness Park, Le Paradis du Fruit ou encore Krys.

La startup parisienne se trouve sur le même segment que le Français Skello, qui commercialise un logiciel de gestion RH initialement proposé aux restaurateurs et étendu depuis aux retailers. Dans le cadre de cette levée de fonds, Snapshift ambitionne d’accélérer son développement commercial et d’enrichir sa solution d’un point de vue technologique à l’aide de nouvelles fonctionnalités. Snapshift, qui compte 20 collaborateurs, espère également tripler ses effectifs.

Snapshift: les données clés

Fondateur: Olivier Severyns
Création: 2016
Siège social: Paris
Marché:logiciel de planning de gestion du personnel
Concurrent: Skello


Financement:5 millions d’euros en novembre 2019 auprès de Digital Venture, Bpifrance et UL Invest.

Sur le même sujet

Share This
Close