Actualité

Présentation de l'offre d'emploi raisonnable en conseil des ministres

Christine Lagarde a présenté le projet de loi instituant la règle de l’offre raisonnable à laquelle un chomeur ne pourra refuser sous peine de sanction, lors du conseil des ministres.

Durant les 3 premiers mois, un chomeur ne pourra refuser une offre d’emploi dont le salaire représente 95% de son salaire antérieur. Ce taux baisse à 85% après six moins et au montant de l’allocation reçue après 12 mois.

Par ailleurs, le dispositif prévoit que l’offre est considérée comme valable dès que le lieu de travail se situe à moins de 30 kilomètres ou à une heure de transport du domicile.

Un refus sera sanctionné par une radiation durant 2 mois du chomeur, ce qui implique la suspension provisoire de ses allocations.

Aucune précision n’a été faite entre un contrat à durée indeterminée, et les autres formes de contrat.

A ce sujet, le secrétaire d’état à l’emploi Laurent Wauquiez déclare « Il n’est pas question de stigmatiser les demandeurs d’emploi mais en revanche de mieux controler la petite minorité qui abuse du systeme. »

Ce projet intervient suite à l’absence d’accord entre les syndicats, le gouvernement ayant décidé de légiférer.

Sur le même sujet

Share This
Close