Les ExpertsTribune

Pourquoi le brief de poste est LA clé pour réussir vos recrutements

Par Hélène Ly, formatrice en recrutement IT

A l’origine de tout recrutement, il y a un besoin. Les candidats pensent souvent que ce sont les recruteurs qui définissent ce besoin et les critères qui permettront de sélectionner l’heureux élu pour chaque poste. Mais quand on est recruteur ou RH, on sait bien que le besoin vient d’un client (qui peut être une autre entreprise mais également un manager ou un responsable au sein de l’entreprise)

J’observe régulièrement que l’étape du brief de poste est bâclée, quelle que soit la taille de l’entreprise. Le problème c’est qu’un besoin mal défini et/ou mal transmis risque de compromettre tout le recrutement et d’avoir des conséquences (parfois graves) pour l’entreprise comme pour les candidats. Le brief de poste, c’est bien plus qu’une discussion sur un coin de table ou un mail « bricolé » à la va vite, c’est ce qui conditionne la suite.

Le problème du brief express

La prise de brief n’est pas toujours une étape agréable, bien souvent parce que chacun pense que c’est à l’autre de s’en occuper. Le recruteur a besoin d’informations pour lancer correctement sa stratégie de recherche. Pour le client, le recruteur n’a pas besoin de tout savoir pour commencer à chercher des candidats (c’est bien connu, il suffit de taper quelques mots-clés pour trouver des CV…)

Et régulièrement, l’étape du brief se résume à un mail de 4 lignes du type « il me faut le même profil que David dans l’équipe de prod, ASAP. Je vous laisse revenir vers moi quand vous aurez sélectionner 2 candidats que je dois rencontrer ». Ou pire, un matin on trouve un post-it sur son bureau qui dit simplement « Urgent : dev PHP, 3 ans XP, Bac +5, dispo ASAP. Merci ». Autant dire que démarrer un recrutement dans ces conditions, c’est compliqué. Et pourtant, c’est encore très fréquent.

Evidemment, rien n’empêche le recruteur de creuser, de poser des questions et d’insister, c’est même indispensable. Mais on gagnerait du temps -et de l’énergie- si tout le monde était impliqué dès le début.

Le brief de poste se reflète dans les annonces

Un recruteur qui a eu des informations précises et concrètes sur le poste pour lequel il va sourcer et rencontrer des candidats écrira logiquement des annonces plus attractives. Et une meilleure annonce a plus de chance d’attirer les « bons » candidats, ceux dont vous avez besoin. Une annonce impersonnelle, creuse, dans laquelle il manque des informations vous fera perdre du temps. Soit vous recevrez beaucoup de CV mais peu qui correspondent à votre recherche soit vous ne recevrez pas de CV du tout…Et ce ne sont pas les «leader du marché » et autre « acteur incontournable du secteur » qui vous sauveront.

Un bon recruteur a souvent des compétences rédactionnelles mais ne lui demandez pas d’être magicien. Si le brief de poste a été bâclé, il ne pourra pas faire de miracle dans l’annonce. Il y a de grande chance que le titre soit flou, le descriptif des missions incomplet et que la liste des compétences ressemble au Désert de Gobi (ou à l’inverse à la liste au Père Noël). Et parfois on retrouve tous ces problèmes dans la même annonce ! Lorsque vous dites « les annonces ne donnent rien, on ne reçoit pas de candidatures », le problème ne vient pas des candidats, il vient probablement d’une mauvaise définition du besoin qui se voit dans vos annonces.

Un bon brief de poste améliore l’expérience candidat

Pour rappel, l’expérience candidat, c’est le ressenti d’un candidat (émotions, perceptions) en ce qui concerne le processus de recrutement d’une entreprise. Et on ne parle pas uniquement de l’étape des entretiens mais bien de l’ensemble du processus de recrutement. Là encore, le brief de poste peut faire une grande différence.

Un recruteur qui a bien compris le profil et qui a reçu un maximum d’informations et de précisions aidera les candidats à vivre une expérience positive pendant son processus de recrutement, y compris ceux qui ne sont finalement pas embauchés. Il pourra réaliser des prises de contact de meilleure qualité (message d’approche, qualification téléphonique), poser des questions pertinentes en entretien, donner du feed-back et des explications. 

Le brief de poste n’est pas seulement l’étape de lancement d’un recrutement. Un brief réussi c’est un bon point de départ. Chacun a un rôle à jouer dans la définition et la compréhension du besoin pour que la suite du processus se passe le mieux possible. Et comprendre le besoin, ça ne concerne pas uniquement le recruteur, c’est aussi à celui qui a besoin de recruter de s’assurer que l’information est claire et bien communiquée.

 

Hélène Ly a été Tech recruteuse pendant 7 ans et est aujourd’hui formatrice en recrutement IT. Elle accompagne des recruteurs débutants à devenir rapidement opérationnels et aide les recruteurs confirmés à optimiser leurs pratiques. Très active sur LinkedIn (classement LinkedIn Top Voices 2020) où elle partage des posts chaque semaine, elle publie également régulièrement sur son blog des articles de conseils dédiés aux recruteurs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This