ActualitéSolutions

Crème de la Crème lève 3 millions d’euros pour rassembler les meilleurs freelances d’Europe

Le montant

La start-up parisienne Crème de la Crème, qui connecte les entreprises avec des freelances, a bouclé un tour de table de 3 millions d’euros mené par Alto Invest. Des business angels, à l’image de Christophe Courtin, fondateur du groupe Santiane, Fabrice Berger-Duquene, co-fondateur de Webedia et de Teeps, ou encore Loïc Le Meur, fondateur de Leade.rs. Ces derniers avaient déjà participé au tour de table de 600 000 euros de la société il y a un an.

Le marché

Fondée en 2015 par Jean-Charles Varlet, Théo Drop et Romain Abidonn, Crème de la Crème a développé une plateforme qui permettait initialement aux entreprises de solliciter les étudiants issus des meilleures écoles françaises (Polytechnique, HEC, Centrale…) pour leur confier la réalisation d’un projet (une étude de marché, un business plan…). Au cours de ces derniers mois, la start-up a élevé son degré d’exigence en sélectionnant les meilleurs profils parmi les freelances pour les thématiques tech, data, design, marketing et communication.

Pour choisir les profils les plus pertinents afin de répondre aux besoins des entreprises, Crème de la Crème a développé son propre algorithme de sélection. «Les freelances de notre communauté sont indépendants mais ne travaillent jamais seuls. Ils sont de plus en plus en équipes, sur des projets ambitieux», note Jean-Charles Varlet, co-fondateur et CEO de Crème de la Crème. Sur la plateforme, la start-up gère d’ailleurs la sélection et la composition des équipes. A ce jour, plus de 5 000 entreprises ont fait appel aux freelances de Crème de la Crème, notamment Google, LinkedIn, Airbnb, Accor, SNCF, Carrefour ou encore Doctolib.

Sur le marché des freelances, de nombreux acteurs ont émergé au cours de ces dernières années. Parmi eux, Comet, qui connecte les grandes entreprises avec des freelances tech et data, a levé 11 millions d’euros en mai. Sur le segment de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration, Brigad a développé de son côté un service de mise en relation entre les entreprises de ce secteur et des candidats sur des missions courtes. Pour rapprocher les freelances et les grands groupes, la plateforme Yoss, soutenue par Adecco, a également vu le jour l’an passé.

Les objectifs

Avec ce nouveau tour de table, Crème de la Crème prévoit de développer sa communauté de freelances en Europe. Dans ce sens, la start-up vient d’ouvrir un bureau à Londres pour conquérir le marché anglo-saxon. La société déploie également une application mobile pour faciliter la collaboration entre freelances et entreprises à l’échelle européenne. Elle permet également à chaque utilisateur d’échanger avec le reste de la communauté, de facturer leurs missions, d’encaisser l’argent et de d’être assisté dans ses démarches administratives.

Crème de la Crème : les données clés

Fondateurs : Jean-Charles Varlet, Théo Dorp et Romain Abidonn
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : service de mise en relation entre les entreprises et les freelances
Financement : 3 millions d’euros en juin 2018

Sur le même sujet

Share This
Close