ActualitéRecrutement

Comment se porte l’emploi dans les ressources humaines?

«Nous n’avons jamais eu autant d’offres que maintenant», observe Flavien Chantrel, directeur éditorial pour Hellowork. Mais quelles sont les données intéressantes à connaître? Quels sont les profils les plus recherchés et où?

Côté volume, «nous avons dépassé les 35 000 offres sur nos sites lors de l’année 2020», développe Flavien Chantrel. Pour rappel, Hellowork opère plusieurs jobboards dont les principaux sont ParisJob, RegionsJob et Cadreo.

Retrouvez l’interview complète de Flavien Chantrel, directeur éditorial pour Hellowork

Listen to “Comment se porte l’emploi dans les ressources humaines?” on Spreaker.

Un phénomène de rattrapage

Ce dernier a pu observer une courbe qui a évolué en fonction de la crise sanitaire. «Il y a eu un phénomène que l’on a remarqué sur d’autres secteurs d’activité, qui consiste en un rattrapage. Les entreprises se sont mises en pause pendant quelques mois entre mars et mai l’année dernière. Ainsi, les mois suivants ont été occupés par les entreprises pour essayer de récupérer le chiffre d’affaires et l’activité qu’elles avaient perdu lors des mois précédents. Et cela est aussi passé par un nombre de recrutements en hausse, notamment sur des métiers supports types RH qui sont très importants pour pouvoir structurer les entreprises et leur permettre de mettre en place toutes les conditions favorables au retour de la croissance».

Côté métiers, d’après les observations des jobboards du groupe, c’est celui de gestionnaire de paie qui a tiré la demande sur l’ensemble de 2020. Si cela était déjà le cas l’année précédente, les volumes sont actuellement encore plus importants. Il est suivi par la profession de chargé de recrutement. «Ensuite, il y a de nombreux métiers qui ont un poids tout de même assez important et qui recrute», explique Flavien Chantrel. Ce dernier cite les postes de responsable d’agence d’intérim, de consultant en recrutement, de responsable des ressources humaines, de gestionnaire RH ou encore d’animateur de formation.

La banque-assurance en tête

En ce qui concerne la localisation des emplois, sans surprise, le bassin parisien est celui qui recrute le plus. Suit ensuite la région Auvergne-Rhône-Alpes tirée par le bassin lyonnais. Mais pour ceux qui souhaiteraient changer de région, cela vaut la peine de regarder également ce qui se passe ailleurs et notamment dans les Pays de la Loire, le Grand Est, les Hauts-de-France et la région Sud qui constituent la suite du classement dans cet ordre.

Pour ce qui est des secteurs d’activité dans lesquelles évoluent les entreprises qui sont le plus à la recherche de profils RH, «le top 3 reste inchangé. En revanche, il y a un inversement du podium», explique Flavien Chantrel. La banque-assurance qui était troisième en 2019 a pris la première place, l’industrie manufacturière occupe toujours la deuxième et la distribution-commerce de gros a été reléguée à la troisième.

Innocentia Agbe

Journaliste @LeJournaldes RH et @FrenchWeb.fr Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@lejournaldesrh.fr

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This