Actualité

Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet

AFP

Comet Meetings, spécialisé dans l’organisation de réunions et séminaires d’entreprises, a annoncé mercredi avoir levé 30 millions d’euros afin de développer des services et de nouveaux lieux, en France comme en Europe, dans un communiqué. Ce tour de table a été mené auprès de ses investisseurs « historiques » -tels Bpifrance ou les entrepreneurs Pierre Kosciusko-Morizet (Ex-Price Minister) et Judith Milgrom (Maje)- et de nouveaux partenaires dont les fonds d’investissement Idinvest Partners et HEC Ventures.

«Bouleverser le monde du travail»

« Fondé sur la conviction que les mutations du modèle traditionnel du bureau étaient amenées à bouleverser le monde du travail dans son ensemble, Comet Meetings a vu son ‘business model’ confirmé par la crise liée à la pandémie de Covid-19 », met en avant l’entreprise. « Si le confinement nous a contraints à fermer tous nos lieux pendant 15 semaines, il a paradoxalement confirmé notre vision fondatrice: le futur du monde du travail sera décloisonné, alliant le télétravail régulier à un usage du siège social et de lieux de réunion externalisés spécifiquement dédiés à certaines occasions », souligne Victor Carreau, un des co-fondateurs cité dans le communiqué.

Créée en 2017, Comet Meetings a l’ambition de « réinventer les environnements et les moments de travail collectifs », et estime que « les entreprises doivent apprendre à moins se réunir mais mieux se réunir ». La société emploie 90 personnes et indique avoir accueilli « plus de 200 000 clients » depuis son lancement. Ce nouveau financement va lui permettre « de poursuivre son développement en ouvrant de nouveaux lieux, en France et en Europe, et en enrichissant son offre de services ».

Comet Meetings : les données clés

Fondateurs : Victor Carreau, Nicholas Findling et Maxime Albertus
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : réservation d’espaces pour des réunions et des séminaires d’entreprise


Financement : 30 millions d’euros auprès de ses investisseurs « historiques » -tels Bpifrance ou les entrepreneurs Pierre Kosciusko-Morizet (Ex-Price Minister) et Judith Milgrom (Maje)- et de nouveaux partenaires dont les fonds d’investissement Idinvest Partners et HEC Ventures.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This