ActualitéManagementreseaux sociaux

Virgin Atlantic licencie 13 salariés pour des remarques inopportunes sur Facebook

« Il y a un moment et un lieu pour Facebook. Mais on ne peut justifier que le site soit utilisé par le personnel de toute compagnie pour critiquer les passagers, qui en dernier ressort, paie leurs salaires » a déclaré Richard Branson à l’AFP au sujet du licenciement d’au moins 13 de ses salariés pour des remarques inopportunes, voire insultantes portées à l’égard de passagers.

Ces remarques ont été échangées sur le réseau social Facebook, à la vue des différents contacts de chacun des protagonistes. La particularité de ce réseau est de partager de manière dynamique les informations échangées entre ses membres.

Outre les problèmes liés à l’identité numérique et à la protection des informations personnelles, Facebook pose le problème de la diffusion d’informations de façon dynamique, sans que ses utilisateurs n’en ai vraiment compris le mode de fonctionnement, mais aussi la confidentialité des informations diffusées sur ce réseau.

Enfin, il convient de rappeler que les conditions générales d’utilisation de Facebook lui transfèrent les droits d’utilisation de toutes les informations enregistrées par un utilisateur. Ainsi celle çi peut les réutiliser librement et cela sans limite de temps…

Sur le même sujet

Share This
Close