Actualité

RH : le Français HR Path lève 100 millions d’euros

HR Path vient de frapper un grand coup dans l’écosystème RH. En effet, la société française, qui fournit des solutions et des services RH aux entreprises, a bouclé un troisième tour de table de 100 millions d’euros. Cette opération a été réalisée auprès du fonds Andera Partners, issu du groupe Edmond de Rothschild, et d’un pool bancaire, composé de BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole Ile-de-France et Banque Palatine. Auparavant, l’entreprise avait levé 10 millions d’euros en juin 2015 puis 30 millions d’euros en mars 2017 pour devenir un acteur européen de premier ordre sur le marché des ressources humaines, avec un intérêt particulier pour la transformation digitale de la fonction RH.

Fondée en 2001 par François Boulet et Cyril Courtin, HR Path met à disposition des entreprises des outils pour assurer la transformation digitale des directions RH. Pour améliorer la performance RH des entreprises, la société française a bâti son expertise autour de quatre piliers : le conseil métier RH et SIRH, l’implémentation de SIRH, l’externalisation de solutions RH, ainsi que l’édition et la distribution de logiciels RH.

En plus d’intégrer les solutions de Cegid, Oracle, SAP ou encore Talentsoft, HR Path a également développé sa propre suite logicielle, baptisée «PoweHR» pour adresser l’ensemble de la chaîne de valeur RH des entreprises. La société propose ainsi les logiciels BiHRdy, une solution analytique pour les ressources humaines, Pandore, un système d’information et de gestion des ressources humaines comprenant la gestion de la paie, du temps de travail et du capital humain, Geef, une offre pour la gestion des emplois, des effectifs et de la formation, et Virtualia, un outil pour la gestion des ressources humaines dédié au secteur public.

Les États-Unis, l’Asie-Pacifique et l’Europe, priorités à l’international 

A ce jour, HR Path, qui emploie 800 collaborateurs, revendique 1 200 clients. Présente dans 14 pays à travers le monde, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros lors de son dernier exercice fiscal, en progression de 30%. Lors de son précédent tour de table il y a deux ans, le chiffre d’affaires s’élevait à 60 millions d’euros. 

Ce nouveau tour de table doit permettre à la société française de poursuivre son expansion internationale. Dans ce cadre, HR Path prévoit de renforcer sa présence aux États-Unis, en Asie-Pacifique et en Europe, ainsi que dans les marchés où le groupe est déjà présent. L’entreprise parisienne vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros en 2020, puis de 240 millions d’euros d’ici cinq ans. «Actuellement, nous réalisons 20% de notre chiffre d’affaires à l’international. L’objectif, c’est de rééquilibrer nos forces entre la France et l’international. Pour y parvenir, nous misons sur une croissance externe», indique Cyril Courtin, co-fondateur de HR Path.

En France, plusieurs start-up ont vu le jour au cours de ces dernières années pour améliorer la gestion des ressources humaines dans les entreprises. C’est notamment le cas de Clustree, qui développe une plateforme de recommandations RH basée sur l’intelligence artificielle, de PayFit, qui propose une solution SaaS pour simplifier la gestion de la paie, ou de Supermood, qui a conçu un outil pour favoriser l’engagement des collaborateurs.

HR Path : les données clés

Fondateurs : François Boulet et Cyril Courtin
Création : 2001
Siège social : Paris
Activité : fournisseur de solutions RH
Financement : 100 millions d’euros en avril 2019

Sur le même sujet

Share This
Close