ActualitéManagement

RH : la startup française InsideBoard lève 25 millions d’euros

En pleine période de confinement à cause de l’épidémie de coronavirus, il est parfois difficile pour les entreprises de garder leurs collaborateurs aussi impliqués qu’en temps normal, et encore davantage si elles sont engagées dans une transformation digitale. C’est justement pour éviter que cette conduite du changement ne prenne une mauvaise direction que la start-up française InsideBoard a vu le jour.

En cette période délicate, où les levées de fonds sont en chute libre dans la Tech française (malgré un rebond la semaine dernière avec notamment 50 millions d’euros levés par Alan), elle annonce un tour de table de 25 millions d’euros mené par Axa Venture Partners, le bras armé financier du deuxième assureur européen. A cette occasion, Orange Digital Ventures, le fonds d’investissement de l’opérateur français, et ISAI Cap Venture, véhicule d’investissement de 90 millions d’euros lancé par ISAI et Capgemini, font également leur entrée au capital d’InsideBoard. De son côté, Entrepreneur Venture, investisseur historique, a remis au pot dans le cadre de cette opération.

3 projets de transformation sur 4 se terminent par un échec

Fondée en 2014 par les frères Michaël et Yohan Bentolila, l’entreprise parisienne a développé une plateforme pour replacer les collaborateurs au centre de la transformation digitale de leur entreprise. «Jusque-là, 75 % des projets de transformation échouaient car ils étaient basés sur une approche traditionnelle de la conduite du changement axée essentiellement sur la formation», note InsideBoard. Pour changer la donne, la plateforme de la société mise sur une approche reprenant les codes des réseaux sociaux et intégrant la gamification pour rassembler, et surtout engager les collaborateurs autour d’objectifs communs.

Élément clé de la solution, l’intelligence artificielle vise à recommander les formations et les contenus pertinents pour activer les bons leviers favorisant l’adoption du collaborateur dans la transformation digitale de son entreprise. «L’intelligence artificielle d’InsideBoard permet de comprendre les mécanismes d’engagement de chaque collaborateur, et de le guider pas à pas jusqu’à la réussite de ses objectifs», complète Yohan Bentolila, co-fondateur et CTO de la start-up française. La plateforme doit ainsi permettre aux entreprises de les faire gagner en transparence auprès de leurs collaborateurs.

Focus sur le marché américain

Aux yeux des investisseurs, cette approche est d’autant plus nécessaire dans la crise que nous traversons. «Si nous devions tirer une leçon de la situation inédite que nous vivons, c’est la priorité pour les entreprises de maintenir un lien continu avec leurs employés. La digitalisation est la première réponse, et elle implique de réinventer de A à Z les processus, les habitudes et les relations professionnelles», estime Rémi Prunier, Investment Manager chez Orange Digital Ventures. Même son de cloche chez François Robinet, Managing Partner d’Axa Venture Partners : «La crise du Covid-19 est clairement un catalyseur pour une adoption plus rapide de solutions digitales, pour permettre aux employés et aux équipes de travailler plus efficacement et aux sociétés de se transformer plus rapidement. La conduite du changement est en effet un élément clé pour la transformation des entreprises.»

Conforté dans son positionnement, InsideBoard entend s’appuyer sur ce tour de table pour poursuivre le développement de sa plateforme ainsi que son expansion à l’international, en concentrant notamment ses efforts aux États-Unis où la start-up française dispose de bureaux à San Francisco et New York. A ce jour, elle revendique 150 000 utilisateurs actifs sur sa plateforme via une trentaine de clients, à l’image d’Adecco, EDF, PSA, Crédit Agricole, Deloitte ou encore Natixis.

InsideBoard : les données clés

Fondateurs : Michaël Bentolila et Yohan Bentolila
Création : 2014
Siège social : Paris
Secteur : RH
Activité : engagement des collaborateurs dans la transformation digitale
Effectifs : 80 collaborateurs


Financement : 25 millions d’euros en avril 2020 auprès d’Axa Venture Partners, Orange Digital Ventures, ISAI Cap Venture et Entrepreneur Venture…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This