ActualitéSolutions

Chèque Santé : « Nous ambitionnons 600 000 utilisateurs à moyen terme »

[tabs]

[tab title= »A propos »]

Vincent Daffourd est le président et fondateur de Chèque Santé.

Site Internet : ChequeSante.com

[/tab]

[/tabs]

Le Journal des RH : En quoi consiste Chèque Santé, et quelles sont les parties prenantes ?

Vincent Daffourd : Chèque Santé est le premier titre prépayé dédié aux prestations de santé et bien-être. Le dispositif est dématérialisé sur le mobile et sur une carte personnalisée. Nous évoluons sur un modèle B2B2C basé sur un schéma client > bénéficiaire > affilié lui-même articulé autour de notre solution Chèque Santé.

Notre clientèle (entreprise, comité d’entreprise, mutuelle, collectivité…) alloue un crédit à des bénéficiaires (salariés, assurés, usagers…) afin de leur donner les moyens de financer une sélection de prestations de santé non remboursées par la sécurité sociale.

Ces sommes sont donc fléchées pour un usage sanctuarisé à la prévention, santé et bien-être auprès de notre réseau d’affiliés constitué de professionnels de santé diplômés et reconnus par le ministère de la Santé (médecins, dentistes, pharmaciens, kinésithérapeutes, sport-santé, diététique, ostéopathie…).

Quels sont les avantages pour les entreprises ? Comment s’inscrit ce dispositif dans le cadre législatif ?

Chèque Santé promeut l’état de bonne santé comme moteur de performance. En effet, la santé des salariés fait la santé des entreprises. Il y a plusieurs avantages à adhérer au dispositif, au-delà de l’affirmation de son image socialement innovante.

En effet, Chèque Santé est un outil de management social unique qui s’inscrit pleinement dans leur stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises, ndlr) et QVT (qualité de vie au travail, ndlr). Il s’agit du premier « chèque cadeau » qui permet à un employeur de participer financièrement à la bonne santé et au bien-être de ses salariés.

Par ailleurs, l’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail a démontré que pour 1 euro investi dans une politique globale de prévention santé, ce sont 13 euros nets de retour sur investissement qui peut être attendu par l’entreprise. Enfin, Chèque Santé, comme tout chèque cadeau, peut bénéficier d’une exonération de charges à hauteur de 158 euros par an et par salarié (cf circulaire ACOSS 20110000024 du 21/03/2011).

Comment vous est venue l’idée ? Quel est le potentiel du marché en France ?

Cette idée est née d’une expérience personnelle renforcée par un constat simple : le capital santé est le bien le plus précieux que l’on se doit de préserver et d’entretenir.
Paradoxalement notre système de santé est hospitalo-centré, la prévention santé n’est remboursée et le reste à charge des Français est en constante augmentation.
Notre réponse est basée sur un changement de paradigme fort : le passage du tout curatif vers le préventif grâce à la solvabilisation des individus.

Pour exemple, la dépression professionnelle en Europe a atteint de tristes records en 2014 avec 617 milliards d’euros* de coût directs et indirects générés, soit quatre fois le budget de l’Union européenne (*source : Agence Européenne pour la santé et la sécurité au travail)… En France, le reste à charge des Français frôle les 19 milliards d’euros…

Autant de coûts qui pourraient être diminués par le déploiement de solutions concrètes de prévention, et ce au bénéfice de tous : état, entreprises et citoyens. Chèque Santé est une de ces solutions.

Par ailleurs, la généralisation de la mutuelle en entreprise risque de niveler vers le bas la prise en charge et l’éventail des prestations couvertes. Nous ambitionnons déployer notre innovation sociale au bénéfice de 600 000 utilisateurs à moyen terme en s’adossant à un réseau d’acceptation de 100 000 praticiens et établissements affiliés.

Comment les directions de ressources humaines intéressées peuvent-elles vous contacter ? Combien de temps prend la mise en place de ce dispositif ?

Les DRH ainsi que les comités d’entreprises peuvent se connecter à notre site pour avoir plus d’informations. La mise en place du dispositif est rapide (72h en moyenne).

Nous validons la commande après une simulation du budget global, nous importons la liste des salariés (fichier CSV), la répartition des crédits par bénéficiaire et la livraison des codes d’utilisation (plate-forme Web et application mobile) est automatique. Il est, de façon optionnelle, possible de matérialiser Chèque Santé sur une carte personnalisée, le délai de livraison est alors impacté par la validation de la maquette de la carte, par le délai de fabrication et de livraison postale, il faut alors compter un mois au total.

Crédit photo: Chèque Santé.

Sur le même sujet

Share This
Close