ActualitéUneUne spéciale

Outils RH: comment réussir sa collaboration avec une start-up

L’innovation dans les ressources humaines est notamment portée par une multitude de start-up. Pourtant, la coopération entre ces dernières et les grandes entreprises est parfois compliquée. Elles doivent apprendre à travailler ensemble.

Jérémy Lamri est co-fondateur de la solution RH de matching affinitaire Monkey Tie et président du Lab RH. L’association née de la volonté d’entrepreneurs de se fédérer pour promouvoir l’innovation dans les ressources humaines compte notamment 400 start-up et 75 grands groupes. Jérémy Lamri a identifié en particulier quatre points de blocage et livre ses conseils.

« L’outil, c’est moins de 5 % du boulot »

« Nous allons principalement parler des grandes entreprises et notamment celles qui sont dans des grands plans de transformation RH, explique-t-il. Nous remarquons qu’il y a une professionnalisation dans le domaine qui est principalement due au fait que les RH petit à petit s’équipent de personnes beaucoup plus orientées vers le marketing, la gestion de projets et l’informatique », remarque tout de même Jérémy Lamri.

Cependant, ce dernier a identifié des points de blocage comme la difficulté pour les RH des grandes entreprises à identifier la solution qui leur faut, notamment parmi toutes les sollicitations qu’elles reçoivent, sachant que les outils proposés évoluent aussi très vite. Jérémy Lamri conseille notamment « de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ou encore « d’avoir plusieurs cellules de veille ».

Les autres problématiques peuvent concerner le moment de la négociation parce que les deux entreprises ne parlent pas le même langage ou encore le contrat et le processus d’achat. Puis, il y a aussi le moment du déploiement où « l’erreur est de croire que le fait de mettre une solution en place fait tout ». Les grandes entreprises doivent notamment trouver des ambassadeurs qui sauront accompagner les équipes dans l’adoption des solutions numériques qui leur sont destinées. « L’outil, c’est moins de 5 % du boulot », déclare Jérémy Lamri.

L’Interview complète de Jérémy Lamri, président du Lab RH :

 

Innocentia Agbe

Journaliste @LeJournaldes RH et @FrenchWeb.fr Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@lejournaldesrh.fr

Sur le même sujet

Share This
Close