Les ExpertsRecrutement

[#NoMatterWhat] Comment réussir un recrutement dans le contexte actuel?

Interview de Tim Guillois, Partner chez Steven Andrews Europe, par Laurence Faguer

Passionné. C’est probablement l’adjectif qui le qualifie le mieux. En 1999, à 23 ans, Tim Guillois co-fonde le premier réseau social de pêche de loisir en France, sur un modèle inédit à l’époque, celui de la e-publicité. S’en suit 5 ans à développer le business d’une startup pionnière du marketing d’influence, puis postes de direction dans des groupes de publicité – dont Senior Vice President Social Media chez Digitas (Publicis Group) à New Delhi, avant de créer sa propre agence de marketing digital en Inde. Le fil rouge avec son poste actuel de partner chez Steven Andrews Europe, cabinet européen, spécialiste du recrutement de cadres et de dirigeants? L’humain.

J’ai souhaité savoir quel état d’esprit devrait avoir un décideur pour réussir ces 3 prochains mois d’une année atypique, et ce que ses années indiennes lui ont appris. Attention, vous n’allez plus voir la crise comme avant…

En 1999, à 23 ans, Tim Guillois co-fonde le premier réseau social de pêche de loisir en France, sur un modèle inédit à l’époque, celui de la e-publicité – Credit: Tim Guillois.

« Pour moi ce sont donc un état d’esprit de résilience et de conquête qui feront la différence ».

:: Vous avez habité 4 ans en Inde et vous y avez notamment créé une agence de communication digitale. Vous avez révélé avoir eu plus d’un an « de gueule de bois » suite à votre retour en France, consterné de constater à quel point bon nombres de français (heureusement pas tous) vont toujours voir le verre à moitié vide. Quel état d’esprit devrait avoir un décideur pour réussir ces 3 prochains mois d’une année atypique?

Tim Guillois : Nous vivons en effet une période tourmentée, pleine d’incertitude, et cela est forcément préoccupant pour bons nombres de dirigeants. Les business plan et stratégie à 3 ans et même 18 mois ont été soudainement complètement remis en question, de part la violence et le caractère imprévisible de la crise sanitaire. Mais, il faut raison garder. Attention en effet, le pire n’est jamais certain! Ensuite au cas par cas, chaque entreprise ne sera pas impacté de la même manière en fonction de son secteur d’activité, de sa présence géographique, etc…

Dit autrement, ce n’est pas parce que le contexte macro est incertain, voir anxiogène pour les prochains mois, que votre entreprise / activité sera impactée. C’est la sérénité du dirigeant, dans l’adversité qui fera la différence. Pour moi ce sont donc un état d’esprit de résilience et de conquête qui feront la différence. J’aime bien d’ailleurs cette citation attribuée à Churchill, qui dit « Il ne faut jamais gaspiller une bonne crise ». Toute crise est en effet toujours facteur d’opportunités, mais seulement pour les dirigeants qui ont cette force mentale.

:: Quels dispositifs estimez-vous impératifs pour un décideur qui veut réussir le recrutement d’un nouveau collaborateur, dans le contexte actuel?

Tim Guillois : La réponse est simple: il faut tout miser sur l’humain. Le confinement a fait prendre conscience à beaucoup de dirigeants, qu’il fallait faire davantage confiance à ses équipes, être plus transparent avec elles, et écouter davantage les suggestions et remontées du terrain… À hard skills égales, ce qui fera la différence, ce seront:

1- Les softs skills
2- Les valeurs et la culture du candidat

3- L’état d’esprit

On recrute un être humain, capable du meilleur comme du pire… C’est bien sa capacité à prendre des décisions rapidement lors de situations inédites, son empathie, sa curiosité qui vont faire la différence.

Ne sous estimons pas non plus les valeurs et la culture. Qu’on le veuille ou non, nos choix conscients ou inconscients vont influencer sur notre façon de penser et donc nos décisions. Et c’est pareil du côté de l’entreprise. Notre métier c’est de comprendre l’aspect subjectif des dirigeants et managers au sein de nos clients pour s’assurer d’un match parfait.

Enfin, concernant l’état d’esprit, c’est un sujet crucial, sur lequel je suis en train de travailler en profondeur, avec l’aide de personnalités brillantes. Je serai ravi de vous en dire plus prochainement.

Pour vous donner un court aperçu sur ce sujet, je peux vous dire que j’ai été fasciné par les Indiens, dans un pays complexe, avec des ressources naturelles limitées, des infrastructures souvent défaillantes, un climat difficile, à transformer des problèmes en opportunités. De cette approche est née l’innovation frugale, appelée Jugaad en Inde….

Kochi, Kerala, Inde du sud – Credit: Tim Guillois


:: Vous-même, dans quel état d’esprit abordez-vous ces 3 mois restants d’une année qui ne ressemble à aucune autre, sans repère sur lequel s’appuyer?

Tim Guillois : De l’optimisme d’abord, parce que je suis comme ça depuis toujours, et cela me rend meilleur. D’abord pour mieux encaisser les coups que j’ai pu recevoir par le passé, mais aussi pour penser sereinement et donc entreprendre plus efficacement.

De l’ouverture et de la curiosité ensuite, car c’est simplement crucial de l’être à tous points de vue.

Enfin, de la vitesse / agilité. Etre capable d’aller très vite quand on a flairé une tendance profonde, une opportunité à saisir. C’est mon côté pêcheur qui reste ancré en moi depuis toujours. Etre à l’affut et savoir sauter sur l’opportunité au bon moment. J’aime d’ailleurs beaucoup cette phrase, qu’on m’avait énoncée lors de mes études, et qui m’avait beaucoup marquée. C’est devenu une sorte de mantra pour moi: « The future is something you create, not something that happens to you… » Du plaisir, de la passion parce que c’est la vie… et que c’est plus facilement communicatif!

 

L’experte:

Laurence Faguer est une marketeuse et entrepreneuse « go-between » France et USA, fondatrice de Customer Insight.

A la demande d’entreprises françaises, elle repère en personne les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, avant qu’elles ne soient connues en France, puis les aide à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S.

Laurence est l’une des expertes retail et beautytech de FrenchWeb, vous pouvez régulièrement retrouver ses analyses, et interview sur Decode Retail.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This