ActualitéSolutions

Monkey Tie développe le «matching affinitaire» au travail

Monkey Tie est un site de développement professionnel. Entretien avec Jérémy Lamri, CEO et fondateur.

jeremy-lamri-2Le Journal des RH : Monkey Tie, comment ça marche ? 

Jérémy Lamri, CEO et fondateur : Monkey Tie est le premier site de développement professionnel. Notre mission est de donner à tous les mêmes chances de s’épanouir dans leur vie, grâce au développement professionnel. Il s’agit donc de démocratiser et de rendre collaboratifs les outils qui permettent de progresser dans sa carrière :

  • Découvrir sa personnalité, grâce au Big5 , un questionnaire de personnalité , et au Culture Fit, un questionnaire de culture d’entreprise.
  • Développer son potentiel, à l’aide de quiz et d’articles de coaching, proposés et validés de manière collaborative par les coaches et psychologues les plus reconnus.
  • Accéder à des opportunités inédites avec la première base publique du marché caché de l’emploi, renseignée par les membres eux-mêmes sur un modèle collaboratif.

 

C’est au terme de ce processus gratuit qu’il est possible de trouver l’emploi et l’entreprise qui vous correspondent. Avec plus de 100 000 utilisateurs inscrits sur les 18 derniers mois, et 92% des actifs en faveur de notre approche (étude CSA, 2014), on peut dire que le développement professionnel en ligne a un bel avenir, tourné vers une approche affinitaire de la relation collaborateur/entreprise.

En mars dernier, vous avez annoncé le passage à la gratuité de votre plateforme. Pourquoi avoir faire le choix de ce nouveau business model ? Quel est votre premier bilan ?

Le marché du recrutement en ligne est en pleine mutation. Les recruteurs veulent de la performance : ils ne sont plus prêts à payer pour diffuser leurs offres, dupliquées partout sur Internet. Nous avons cassé les codes du recrutement traditionnel en rendant la diffusion des offres, la réception des candidatures, la mise en relation entre les recruteurs et les candidats ainsi que l’évaluation des profils entièrement gratuites. Soit une économie moyenne de 5 000 euros par recrutement pour un cadre. Le premier bilan de ce passage à la gratuité : nous avons diffusé, en 3 semaines, autant d’offres d’emploi qu’en 1 an via notre modèle payant ! Et surtout, nous travaillons désormais avec plus de 1 200 entreprises en France, Belgique, Luxembourg et Suisse.

Nous proposons en parallèle de la plateforme des solutions technologiques affinitaires, dédiées aux enjeux de recrutement, de mobilité interne et de marque employeur des entreprises. Les entreprises peuvent évaluer le potentiel du recrutement affinitaire grâce à la plateforme gratuite, et sont ainsi prêts ensuite à adopter nos outils en marque blanche sur leurs propres supports.

Bilan : après avoir levé 1 million d’euros en toute discrétion auprès de business angels l’an dernier, le passage à la gratuité de la plateforme nous a permis d’atteindre la rentabilité depuis cet été (moins de 6 mois après la gratuité), et nous préparons enfin le lancement de la plateforme aux Royaume-Uni, au Canada et aux Etats-Unis. Considérés désormais comme le leader des solutions affinitaires par les professionnels des ressources humaines, nous investissons massivement en R&D pour apporter toujours plus de valeur à nos clients et aux actifs soucieux de leur avenir professionnel, avec notamment un partenariat en cours avec un grand laboratoire de recherche en psychologie sociale. De plus, Monkey Tie est à l’origine du Lab RH, le laboratoire collectif de l’innovation RH, qui regroupe déjà plus de 70 start-up engagées du secteur RH telles que MyJobCompany (confondateur du Lab), Kudoz, EasyRecrue, KeyCoopt, AssessFirst, etc., avec pour but de lever les freins à l’innovation dans le domaine des ressources humaines.

Selon vous, quelles sont les qualités requises pour réussir?

Mesurer sa réussite revient, selon nous, à mesurer son bonheur. Pour «réussir», il faut donc avant tout trouver un sens à sa vie professionnelle. C’est la plus belle manière de s’accomplir. Il faut ainsi trouver le travail et l’entreprise qui nous correspondent vraiment. C’est cela, le développement professionnel : s’accepter, être prêt à s’améliorer, et trouver l’environnement qui nous correspond le mieux.

Arnold, le héros de notre dernière vidéo décalée et déjà récompensée, incarne bien ce principe.

[tabs]

[tab title= » Données clés « ]

Siège social : Paris

Date de création : 2013

FondateursJérémy Lamri, Ingrid Vanhee, Yoni Lamri, Saoud Moco, François Strat.

Effectifs : 10 salariés

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

Sur le même sujet

Share This
Close