ActualitéRecrutement

Métiers du numérique : que représente la cooptation dans les embauches ?

Historiquement, le système de la cooptation reste un canal de recrutement très prisé par les entreprises. Le principe est simple : Il s’agit d’encourager vos propres salariés à recommander des personnes qualifiées et de confiance, pour des postes qui sont à pourvoir au sein de votre entreprise. Lorsque votre salarié coopte un membre de son entourage et que ce dernier signe un CDI, alors il reçoit une prime de cooptation.

Les avantages de la cooptation sont multiples :

  • Cette pratique fondée sur la confiance, permet de recevoir des candidatures qualifiées et de qualité.

  • Ce canal de recrutement reste l’un des moins coûteux sur le marché de l’emploi.

  • Vos propres salariés deviennent les ambassadeurs de votre entreprise, ce qui valorise votre marque employeur.

A l’heure de la transformation digitale des organisations, nous assistons à une recrudescence des métiers du numérique.

L’enjeu est de taille pour les services RH : Il faut recruter les meilleurs talents digitaux, dans les meilleurs délais pour réussir à faire face à cette nouvelle révolution. Il s’agit d’une véritable «Guerre des talents», pour laquelle se servir de son réseau est une nécessité ! Data scientist, Traffic manager, Chef de projet web, Directeur Marketing digital, CTO… Ces profils pénuriques sont très convoités par les entreprises et quasiment introuvables en cabinet de recrutement ou sur les sites d’emplois classiques.

En 2015, 1 candidat recruté dans le domaine digital sur 4, était un candidat coopté !

Exploiter le réseau pour dénicher les perles rares, est donc devenu un enjeu collectif et collaboratif. L’émergence des réseaux sociaux et des plateformes d’e-cooptation ont permis d’accélérer cette cadence. E-cooptation… Késako ? Après les réseaux sociaux, il s’agit d’une nouvelle révolution dans le monde du recrutement digital. On parle aussi de cooptation numérique organisée ou de solutions numériques complètes, qui s’appuient sur le système de la cooptation.

Concrètement, le membre s’inscrit sur une plateforme de cooptation en ligne, en tant que coopteur et peut ensuite relayer les offres d’emploi auprès de son entourage, il devient ainsi distributeur d’opportunités professionnelles. Lorsqu’il recommande une personne de son entourage, qui signe un CDI, le coopteur gagne une prime, qui varie d’une plateforme à une autre.

Grâce à la profondeur du web, la puissance des plateformes d’e-cooptation est exponentielle et permet d’accéder à une nouvelle audience de candidats, qui n’existe nulle part ailleurs. Le coopteur valorise son réseau professionnel et recommande des personnes qu’il connaît et avec lesquelles, il a déjà eu l’occasion de travailler directement ou indirectement.

Comment rester compétitif ? 

Cette pratique de recrutement participative sur le Web est apparue progressivement en Europe, pour attirer les talents numérique. Elle connaît actuellement un véritable engouement au sein des entreprises françaises.

Dans la Silicon Valley en revanche, cela fait de nombreuses années que la question ne se pose plus. La cooptation numérique fait partie intégrante des systèmes de recrutement, tant la concurrence est accrue. L’apparition de ces nouveaux métiers digitaux, oblige les entreprises à revoir leur approche du recrutement, en profondeur. Il ne suffit plus d’avoir un site carrière attractif ou une page professionnelle sur Linkedin ou Facebook. Le recruteur d’aujourd’hui, doit savoir mobiliser ses troupes et animer un réseau collectif, pour acquérir et fidéliser de nouveaux collaborateurs.

Selon l’Apec, une personne cooptée reste en moyenne 3 fois plus longtemps dans l’entreprise, après validation de la période d’essai. Réseaux sociaux et e-cooptation sont donc deux armes puissantes, qui permettront aux entreprises de s’entourer des meilleurs talents digitaux et de rester par conséquent, compétitives.

[tabs] [tab title= « A propos »]

aurore-crespin-coop-timePassionnée par les relations humaines et par le web, Aurore Crespin a démarré sa carrière en tant que consultante, et est rapidement promue manager de bureau. En 2014, elle créée en partenariat avec Laura Lombardo, un site de recrutement participatif fondé sur la recommandation : Coop-time.

.

laura-lombardo-coop-timeLaura Lombardo a été amenée à recruter sur des profils de top manager notamment dans les domaines tertiaires et IT En 2014. elle a créée en partenariat avec Aurore Crespin, Coop-time.

.

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Sur le même sujet

Share This
Close