ActualitéCommunicationDroit socialManagementUnevideo

Les secrets du management par la joie

Placer la culture de la joie au centre du management en entreprise, c'est la priorité de Richard Sheridan. Confronté à la Death March Culture («culture de la marche de la mort») lors de ses premières années après avoir été diplômé de l'université du Michigan, il a décidé par la suite de mettre au point une vision du management basée sur la joie. L'occasion s'est présentée en 2001 avec l'éclatement de la bulle Internet. Conciliant sa passion du logiciel et la culture de la joie, il a alors fondé la société Menlo Innovations, spécialisée dans la conception et le développement logiciel. 

A la tête d'une équipe de 60 personnes, il gère son entreprise sans la diriger depuis quinze ans. «On compte beaucoup de leaders chez Menlo, mais il n’y a pas de patron», confiait-il dans une interview publiée par l'USI en mai dernier. 

Invité à Paris dans le cadre de la conférence «Unexpected Source of Inspiration» début juin à Paris, Richard Sheridan a livré à Frenchweb les trois phases qui apportent de la joie dans un cadre professionnel. A ses yeux, son concept s'applique avant même d'avoir embauché la personne présente dans son bureau. «Le recrutement doit être une expérience, une audition, sans CV, sans questions», explique-t-il.

VOIR: L'interview de Richard Sheridan, CEO à Menlo Innovations

Voir la série:

Machine Learning, Big Data…Où en est-on dans les entreprises françaises?

Comment les médias doivent repenser la production de contenus

Éloge de la gentillesse à l’heure du digital

Recoder toutes les cellules qui nous entourent n’est plus de la science-fiction

GitHub croit au nouveau règne des développeurs

Après le «design for mobile», la nouvelle ère de l’interruption

Sur le même sujet

Share This
Close