ActualitéEtudes

Les cadres en Europe – Edition 2009 inquiétudes…

En juin 2008, période durant laquelle l’Apec a mené son enquête auprès des entreprises européennes1, les recruteurs prévoyaient un volume d’embauches total de cadres pour la période juillet 2008-juin 2009, compris entre 600 000 et 670 000.

« Aujourd’hui, selon Gabriel Artero, Président de l’Apec, le contexte économique international chaotique nous amène à penser que les recrutements de cadres en Europe seront en dessous de la fourchette basse des 600 000 prévue il y a quelques mois. Il faut remonter au début des années 2000 pour retrouver un tel repli. Par ailleurs, nos inquiétudes sur la santé du marché de l’emploi cadre sont accentuées par le fait que les conditions de réactions en chaîne au plan macro-économique – gel du crédit, baisse des commandes, arrêt des investissements – sont réunies ces dernières semaines. Le soutien de l’appareil productif s’impose plus que jamais comme l’un des moteurs clés d’un marché qui était encore peu affecté par la crise jusqu’à la fin de l’été 2008 ».

Même si les prévisions formulées par les recruteurs en juin 2008 se situaient à des niveaux relativement élevés, le marché de l’emploi cadre laissait déjà apparaître des zones de fragilité. En particulier, deux pays étaient touchés plus nettement par la dégradation de l’activité économique internationale : l’Espagne et le Royaume-Uni. L’Italie, pays dans lequel le marché de l’emploi cadre s’avère figé, tablait sur une stagnation des embauches de cadres. La France et L’Allemagne semblaient davantage épargnées du fait d’un secteur industriel encore porteur Enfin, les trois pays du Benelux – Belgique, Luxembourg, Pays-Bas – étaient ceux qui semblaient résister le mieux.

Les entreprises européennes prévoyaient d’embaucher prioritairement des cadres de la fonction Production, Exploitation tertiaire2. Spécificité française : les ingénieurs et les cadres informaticiens représentaient, dans les prévisions des recruteurs, 3 embauches sur 10. La fonction Etudes, Recherche & Développement était, tant en France qu’en Allemagne et même en Espagne, l’une des premières fonctions d’embauche, signe positif pour le marché de l’emploi. Mais, en période de crise financière le dynamisme des investissements des entreprises est largement remis en question, ce qui laisse présager un ralentissement des recrutements de cadres occupant cette fonction.

Vous pouvez télécharger l’étude complète: Les cadres en Europe Edition 2009

A noter, avec cette édition du Panel Europe, un supplément intitulé : « Les cadres âgés de 45 ans et plus en Europe et leur formation prise en charge par l’entreprise ».

Sur le même sujet

Share This
Close