CommunicationSolutions

Les 30 questions indispensables à se poser pour réussir son Serious Game

Un Serious Game est un projet complexe, il nécessite la coordination de nombreux acteurs et savoir-faire « métiers », de la pédagogie et des technologies du jeu vidéo. Pour le réussir, il est indispensable de se poser les bonnes questions qui permettront de mieux cadrer le projet, de maitriser les coûts et les délais, et, au final, d’obtenir un Serious Game qui corresponde véritablement à ses attentes.

A l’occasion du Serious Game Expo, qui s’est déroulé la semaine dernière à Lyon, Stéphane de Buttet ( Directeur Associé chez Simlinx – société spécialisée dans l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage sur les Serious Games), a proposé une liste de 30 questions essentielles qu’il convient de se poser pour éviter les pièges et sécuriser votre projet:

Quel est précisément le problème que je souhaite traiter ?
En conséquence, quel est l’objectif général du Serious Game ?
Qui seront les utilisateurs finaux ?
Des supports pédagogiques et médias ont-ils déjà été réalisés ?
Le Serious Game sera-t-il associé à d’autres modes de formation ?

Gestion de projet:

Quelles ressources internes devront intégrer l’équipe projet ?
Quelles sont les principales échéances à fixer ?
Doit-on segmenter le développement d’un projet en plusieurs phases ?
Comment convaincre ma direction d’investir dans un Serious Game ?
Comment choisir le bon prestataire pour développer mon projet ?

Cadre budgétaire:

Quel budget global pour la réalisation du projet ?
Le budget intègre-t-il les temps-homme internes ?
Le budget intègre-t-il les coûts de matériels et d’infrastructures ?
Le budget intègre-t-il les coûts d’exploitation, d’AMOA, de promotion ?

Contenus ludiques:

Quel type de jeu semble le plus approprié ?
Combien de scénarios doivent-être intégrés ?
Combien de décors doivent être modélisés ?
Combien d’objets interactifs seront utilisés ?
Combien de facteurs, endogènes ou exogènes, vont intervenir ?
Quel niveau d’interactivité attendu ?
Faut-il prévoir plusieurs niveaux de difficulté ?
Pertinence d’un mode multi-joueurs ?

Technologies:

Quelles seront les plateformes d’utilisation ?
Quelle est la technologie graphique pressentie ?
Quel niveau de réalisme graphique ?
Quel niveau de réalisme des situations ?
Quelles Interfaces Homme-Machine utiliser ?
Quel sera l’environnement logiciel ?
Faudra-t-il connecter le Serious Game à un LMS ? Un ERP ?
Quelles infrastructures « réseau » seront nécessaires ?

Déploiement:

Comment diffuser efficacement le Serious Game ?
Le Serious Game sera-t-il déployé en relation avec des réseaux sociaux ?
Comment promouvoir efficacement le Serious Game en interne ?
Comment accompagner le changement ?
Quelle est la durée de vie envisagée ?
Quelles possibilités d’évolution ?….

Sur le même sujet

Share This
Close