Actualité

L'employeur doit-il rémunérer un salarié absent pour cause de grippe A ?

Si le salarié est arrêté par un médecin pour cause de grippe A, le salarié bénéfice de l’indemnisation maladie comme pour tout autre arrêt maladie (indemnités journalières de sécurité sociale et, si les conditions requises sont remplies, indemnités journalières complémentaires).

Si l’employeur a, lui-même, demandé au salarié présentant des symptômes de grippe A de rentrer à son domicile pour éviter toute contamination de ses collègues, il doit maintenir sa rémunération. En effet, un employeur ne peut pas contraindre à rester chez lui un salarié qui ne le souhaite pas, sauf à lui accorder un congé exceptionnel rémunéré (circ. DGT 2009-16 du 3 juillet 2009, art. 5-4).

Lire la suite sur la revue fiduciaire

Sur le même sujet

Share This
Close