ActualitéEtudesRecrutement

Le Top 5 des métiers du marketing digital en 2016

Les métiers du marketing ont réussi leur transition digitale, si l’on en croit les résultats de la seconde édition de l’étude IAB «Métiers et Compétences du marketing et de la communication dans un contexte de transition digitale» présentée à l’occasion de l’événement Microsoft Experiences. En effet, là où le marketing digital était auparavant considéré comme connexe au marketing, il est aujourd’hui directement intégré dans la stratégie marketing globale des entreprises.

Au-delà de sa technicité, de sa temporalité très courte, et de la précision qui le caractérisent, le marketing digital s’oriente aujourd’hui vers une plus grande vision stratégique, plus de collaboration et la diffusion d’un savoir-être digital pour les auteurs de l’étude. Comment évoluent les métiers du marketing digital aujourd’hui?

Des métiers traditionnels du marketing aujourd’hui représentés dans le digital

  • Le «versionning» des métiers: la professionalisation du marketing digital s’est accompagnée d’une hyperspécialisation des acteurs. Certains métiers disparaissent naturellement au profit d’autres, plus pointus: les tâches gérées par un webmaster il y a quelques années sont aujourd’hui en partie assurées par un responsable e-réputation, un intégrateur, un web designer, ou encore un spécialiste SEO/SMO.
  • La polyvalence, compétence-clé: après une phase d’hyper-spécialisation, les professionels du marketing doivent aujourd’hui être capables de comprendre les enjeux de différents métiers très spécifiques. Cette polyvalence leur permet de coordonner des équipes affectées à des projets complexes.
  • La fin des plans stratégiques: une bonne pratique valable à un instant t peut être dépassée 6 mois plus tard. Conséquence directe de cela, les cycles de développement produit se raccourcissent, et s’organisent désormais autour de cycles «test, learn and amplify».
  • Des métiers traditionnels du marketing se transposent dans le digital: on commence à voir arriver des profils de category manager, de planneur stratégique, ou encore de directeur de clientèle, y compris dans le digital.
  • De nouveaux métiers qui se créent: à l’image des growth hacker, des producteurs de contenus, des directeurs omnicanal, ou encore des spécialistes en machine learning.

 

cartographie-iab-sept2016

 

Le Top 5 des métiers amenés à perdurer

1. Le Data Scientist / Chief Data Officer (amené à perdurer pour 82% des professionnels interrogés)

2. Le Data Miner / Data Analyst (82%)

3. Le Directeur Digital Marketing (77%)

4. Le Responsable de la stratégie mobile (74%)

5. Le Chargé de communication web-digitale / Digital Brand Manager (73%)

 

**Méthodologie: étude réalisée par Added Value pour l’IAB France, articulée autour de quatre dispositifs (un comité scientifique, une étude documentaire, une phase d’entretiens qualitatifs, et une étude quantitative). L’étude quantitative a été administrée en ligne entre juillet et septembre auprès de plus de 400 répondants. 58% des répondants sont des hommes; 40% ont entre 25 et 34 ans et 42% entre 35 et 49 ans; 40% des répondants travaillent depuis moins de 6 ans dans leur domaine, 24% depuis 6 à 10 ans. 

 

Crédit photo: Fotolia

Sur le même sujet

Share This
Close