ActualitéSites emploi

Facebook ouvre son outil de recherche d’emploi à 40 pays, dont la France

Facebook entre officiellement et internationalement dans le secteur de la recherche d’emploi. Un an après avoir sorti son outil qui permet de diffuser et répondre à des offres aux États-Unis et au Canada, le réseau social lance sa solution dans 40 autres pays, dont la France.

La frontière entre réseau social et réseau professionnel est complètement en train de se brouiller chez Facebook qui marche clairement sur les plates-bandes de LinkedIn. Dans une note, Facebook décrit précisément comment fonctionne son système, pensé aussi bien pour les chercheurs d’emploi que pour les recruteurs.

Des offres diffusées sur Marketplace, dans les News Feed…

Côté recruteurs, via leur page, les entreprises peuvent très classiquement créer leur annonce d’emploi. En plus de se retrouver sur cette page, cette offre apparaîtra aussi à différents endroits du réseau social, dans la section emploi, sur Marketplace et dans les News Feed. L’entreprise peut également communiquer directement avec les candidats via Messenger ou encore leur envoyer des rappels automatiques. Les recruteurs ont également la possibilité de “booster” les offres qu’elles désirent, un service qui sera surement payant comme c’est le cas actuellement pour les posts “boostés”.

La question de la visibilité du profil

Côté candidats, c’est notamment la question de la visibilité du profil qui se pose. À part ce que vous partagez dans le formulaire de candidature, les entreprises ne peuvent normalement voir que les éléments qui ont été configurés comme étant “publics” dans votre profil. C’est donc le moment de vérifier vos paramètres de sécurité. Lorsqu’un candidat postule à une offre, via un formulaire à remplir, il peut ensuite contacter directement l’entreprise via l’application Messenger. Il y a également la possibilité de s’enregistrer à des alertes.

Innocentia Agbe

Journaliste @LeJournaldes RH et @FrenchWeb.fr Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@lejournaldesrh.fr

Sur le même sujet

Share This
Close