ActualitéData RoomEtudesManagementRecrutementSites emploiUne

Développeur, Chief Data Officer, Traffic Manager: qui sera le mieux rémunéré en 2017?

Près de 7 directeurs des ressources humaines sur 10 déclarent être préoccupés par le départ de leurs meilleurs collaborateurs, selon les résultats de l'«Etude de rémunérations 2017» réalisée par Robert Half. Et en effet, près des trois quarts des salariés admettent être «ouverts pour discuter avec la concurrence», toujours selon les résultats de l'étude. 

Au-delà du recrutement des talents, le défi est donc de taille pour les entreprises, à savoir réussir à retenir les bons éléments une fois ces derniers intégrés au sein de l'entreprise. Un meilleur niveau de rémunération reste en effet le principal motif pour changer d'employeur, rappellent les auteurs de l'étude. Ces derniers ont déterminé, pour chaque type de postes, une échelle salariale type, en fonction du niveau d'expérience du salarié. Qu'en est-il pour les profils digitaux? 

2,1 millions d'emplois créés dans les nouvelles technologies

Premier enseignement de l'étude, les nouvelles technologies sont l'un des principaux moteurs de croissance à l'heure actuelle, et cela se traduit directement en termes de création d'emplois. On attend ainsi la création de 2,1 millions de nouveaux emplois dans l'informatique, les mathématiques, ou encore dans l'ingénierie.

Parmi les principales motivations évoquées par les entreprises pour recruter dans le domaine de l'IT, on retrouve la participation à de nouveaux projets (à 65%), la conquête de nouveaux marchés (à 35%), et la croissance à l'international (à 33%). Plus d'un directeur de systèmes d'information sur deux consacre en effet de 30 à 60% de son temps de travail au développement de l'innovation au sein de son entreprise. 

Si les entreprises ont de forts besoins en recrutement dans l'IT, elles ne parviennent pas toujours à recruter à ces postes. 78% des responsables de systèmes d'information (SI) admettent ainsi avoir des difficultés à «recruter les bons profils», selon les auteurs de l'étude. En ce qui concerne le recrutement de compétences digitales, les entreprises sont donc confrontées à une problématique de rareté des bons profils, et doivent donc mettre en place une politique de rémunération attractive pour fidéliser ces profils très courtisés. 

[tabs] [tab title= « Le Top 3 des compétences les plus recherchées »]

Dans les systèmes d'information (SI) : 

  • Sens de la communication
  • Sens du service client
  • Capacité à évoluer vers des postes de management

 

Dans le digital :

  • Agilité
  • Capacité à communiquer avec les autres métiers et à les engager dans une démarche de transformation digitale
  • Compréhension des enjeux business, marketing et IT

 

[/tab] [/tabs]

DSI et Chief Data Officer: les profils techniques les mieux rémunérés

Au-delà de ces grandes tendances en matière de recrutement, les auteurs de l'étude ont établi, pour chaque grand type de métier, une échelle salariale type. 

Premier constat, si l'on s'intéresse uniquement aux profils techniques (travaillant dans les systèmes d'information), ce sont les directeurs de systèmes d'information qui peuvent prétendre aux niveaux de rémunération les plus élevés: de 149 000 à 201 000 euros de rémunération brute annuelle pour les plus expérimentés d'entre eux (15 ans et plus), et de 103 000 à 151 000 euros pour les profils «juniors» (10 à 15 années d'expérience). Un Chief Data Officer peut quant à lui prétendre à une rémunération annuelle comprise entre 146 000 et 186 000 euros s'il est expérimenté, et de 103 000 à 147 000 euros s'il est encore «junior». 

En termes d'évolution attendue entre 2016 et 2017, ce sont les développeurs mobiles les plus expérimentés qui voient leur niveau de rémunération augmenter le plus (+4%, pour une rémunération pouvant atteindre 64 000 euros pour les plus expérimentés), ainsi que les chefs de projet qualification logiciel (+4%, jusqu'à 78 000 euros par an pour les plus expérimentés) et les experts CRM de plus de 5 ans d'expérience (+4%, jusqu'à 80 000 euros par an). 

[tabs] [tab title= « Le Top 3 des métiers les plus recherchés dans les SI »]

  • Développeur mobile 3 – 5 ans : rémunération en hausse de 2% en 2017, 5 – 10 ans : +4% en 2017, développeur web 3 – 5 ans : +2% en 2017, 5 – 10 ans : +0% en 2017, 10 – 15 ans : +2% en 2017.
  • Administrateur systèmes et réseaux 3 – 5 ans : +0% en 2017, 5 – 10 ans : +0% en 2017, 10 – 15 ans : +2% en 2017.
  • Chef de projet, rémunération variable suivant les postes.

 

[/tab] [/tabs]

Traffic Managers et Data Scientists, deux profils très prisés

Autre constat, si l'on considère maintenant les profils digitaux à proprement parler, les niveaux de rémunération ainsi que leurs évolutions en 2017 sont d'un tout autre ordre. 

Un Chief Digital Officer perçoit ainsi une rémunération annuelle brute allant de 150 000 à 350 000 euros s'il est expérimenté (15 ans d'expérience et plus), et de 120 000 à 160 000 euros s'il a entre 10 et 15 ans d'expérience. A noter, son niveau de rémunération devrait diminuer en 2017 (-2% pour les plus expérimentés, -7% pour les autres). Les directeurs des opérations peuvent quant à eux percevoir de 140 000 à 220 000 euros par an s'ils sont expérimentés, et de 95 000 à 135 000 euros par an s'ils ont entre 10 et 15 ans d'expérience. 

En termes d'évolution salariale, deux profils seront particulièrement privilégiés par les entreprises en 2017: les Traffic Managers, qui devraient voir leur rémunération annuelle progresser de 19% (pour une rémunération allant jusqu'à 60 000 euros), et les Data Scientists, qui peuvent s'attendre à des hausses de salaire de l'ordre de 18% pour les plus expérimentés d'entre eux (jusqu'à 75 000 euros par an). Les responsables social media débutants pourront quant à eux relever leurs prétentions salariales de 15%, jusqu'à 50 000 euros. Enfin, on notera que les métiers en lien avec la production de contenus ne verront pas d'évolution dans leurs niveaux de rémunération l'année prochaine.  

 

[tabs] [tab title= « Le Top 3 des métiers les plus recherchés dans le digital »]

  • Chief Digital Officer 10 – 15 ans : -7% en 2017, + 15 ans : -4% en 2017. 
  • Product-Owner 0 – 3 ans : +9% en 2017, 3 – 5 ans : +9% en 2017. 
  • Data Analyst 0 – 3 ans : +13% en 2017, 3 – 5 ans : +18% en 2017. 

 

[/tab] [/tabs]

 

**Méthodologie: étude réalisée sur la base de différents éléments, parmi lesquels les retours terrain des consultants en recrutement Robert Half, les informations recueillies par les consultants lors des entretiens candidats, les enquêtes réalisées auprès de plus de 200 directeurs ou responsables de ressources humaines, auprès de 200 directeurs ou responsables administratifs, et de 100 directeurs informatique, ainsi qu'une analyse des tendances de recrutement dans différents secteurs. 

 

Sur le même sujet

Share This