Etudes

Dégradation du bien-être au travail pour près d’un salarié sur deux

Selon le sondage réalisé par IPSOS pour Bernard Julhiet Group et La Tribune, près d’un salarié français sur deux estime que son bien-être au travail s’est dégradé ces six derniers mois.

Les enseignements que l’on peut retenir de cette première vague:

  • Si les Français sont majoritairement satisfaits de leur niveau de bien-être au travail (64%), 62% des salariés affirment ressentir un niveau de stress élevé et 45% des salariés considèrent que leur bien-être s’est dégradé dans les 6 derniers mois.
  • 3 salariés sur 10 expriment un sentiment d’inquiétude et estiment que leur travail actuel est susceptible de leur causer de graves problèmes psychologiques.
  • 88% des salariés considèrent que la prise en compte du bien-être au travail constitue une problématique majeure. Ils plébiscitent le travail en équipe (80%), la convivialité sur le lieu de travail (74%) et la compréhension du rôle et des attentes des supérieurs (72%) comme principaux moteurs de bien-être.
  • L’action des entreprises qui s’engagent est reconnue : 86% des salariés perçoivent de manière positive l’impact des mesures prises pour améliorer leur bien-être.

Ce baromètre a été réalisé par IPSOS auprès d’un échantillon représentatif de 1007 salariés français, interrogés du 12 au 19 octobre 2010.

Sur le même sujet

Share This
Close