ActualitéSolutions

« Dans certaines organisations, un gouffre s’est créé entre la direction générale et les équipes sur le terrain »

Interview de Christophe Bergeon, fondateur et CEO de Zest Me Up

Si le sujet de l’engagement des collaborateurs n’est pas nouveau, il a pris une place particulièrement importante depuis le début de la crise. 

«Les cas de figure sont parfois très différents d’une entreprise à une autre mais je pense que cette période a été difficile pour tout le monde. D’autant plus que certaines organisations ont mal communiqué, n’ont pas très bien traité leurs collaborateurs pendant cette période-là. Ainsi, le niveau d’engagement dans ces entreprises a complètement chuté», dresse comme constat Christophe Bergeon, fondateur et CEO de Zest Me Up. La startup, avec son outil appelé Zest, fait justement partie de celles qui se sont positionnées depuis déjà plusieurs années sur la thématique de l’engagement des collaborateurs afin d’aider à la booster via une solution digitale.

«Dans certaines organisations, il y a un gouffre qui s’est créé entre la direction générale et les équipes sur le terrain avec une communication qui n’a pas été de bon aloi. Et à l’inverse d’autres ont été transparents, clairs. Ceux-là ont ainsi réussi a créé un sentiment d’appartenance encore plus fort. Ils se sont serrés les coudes pendant la crise».

Retrouvez l’interview complète de Christophe Bergeon, fondateur et CEO de Zest Me Up

Listen to «  »Dans certaines organisations, un gouffre s’est créé entre la direction générale et les équipes sur le terrain » » on Spreaker.

Et vous, où en êtes-vous sur l’échelle de l’engagement de vos collaborateurs?

Entre les deux, il y a plein de situations différentes. L’une des façons de savoir où vous en êtes sur ce sujet peut être de mesurer l’engagement de vos collaborateurs via une solution digitale. En ce qui concerne celle développée par Zest Me Up, il s’agit de récupérer de la donnée via des questionnaires remplis par les collaborateurs eux-mêmes et par rapport à cela de se voir proposer des outils pour mieux manager les équipes.

Concrètement, les collaborateurs peuvent partager leurs feedbacks et leur état d’esprit via l’application. Ces questionnaires peuvent être anonymes, nominatifs ou le choix laissé à la discrétion du salarié. En plus d’un point régulier, par exemple tous les mois ou trimestres, l’entreprise peut choisir ponctuellement les sujets sur lesquels elle souhaite interroger ses collaborateurs: la façon dont le télétravail est ressenti ou encore leurs retours sur le plan de continuité mis en place par l’entreprise…

Repérer les « signaux faibles »

«Plus on prend le pouls, plus on va mesurer l’engagement. Ainsi on voit remonter des signaux faibles le plus en amont possible. C’est intéressant pour les business tendus afin qu’ils ne perdent pas les meilleurs collaborateurs. Il ne faut pas non plus surréagir à cette remontée d’informations. Mais c’est plus intéressant de voir ce qui va arriver que de regarder dans un rétroviseur, ce que permettait les systèmes antérieurs qui existaient dans les entreprises».

Zest Me Up travaille avec des organisations de toutes les tailles et de tous les secteurs comme EDF, la Macif, Tilkee, Virtuo ou encore PME Développement.

Difficile d’être exhaustif mais parmi les autres solutions digitales dédiées à l’engagement des collaborateurs on peut également citer Supermood, Peakon ou encore Bleexo.

Innocentia Agbe

Journaliste @LeJournaldes RH et @FrenchWeb.fr Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@lejournaldesrh.fr

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Share This