ActualitéManagement

Danone Explorers ou la version “In real Life” du recrutement 2.0 à destination des Y

J’ai été invité il y a quelques temps à assister à Danone Explorers, rendez vous entre l’entreprise eponyme et des étudiants qui aimeraient y effectuer un stage, voire plus si affinités.

Je vous ai déjà un peu parlé de Danone ici et et ce qui suit est dans la même lignée : la preuve que la composante culturelle d’une entreprise prime tout dès lors qu’on désire adopter certaines pratiques.

Ce qui est intéressant dans le cas de Danone Explorers c’est que l’entreprise essaie de séduire des membres de la fameuse génération Y et utilise donc tous les ressorts dont ont sait qu’ils permettent de les toucher et les mobiliser : proximité, échange, discussion, personnalisation du dialogue, transparence, jeu, échanges adulte-adulte et non plas parent-enfant.

Bien entendu, par les temps qui courent, on s’attend à une logique “full 2.0″ au niveau des outils pour outiller une démarche qui l’est totalement dans l’esprit. Et bien pas du tout.

Danone priviégie le “in real life”: les étudiants se déplacent, on mobilise 50 managers pour discuter avec les 150 étudiants (oui…1 pour 3…) et pour faire bonne mesure la DRH et Franck Riboud sont eux-mêmes de la partie.

Pourquoi cela ? Parce que cette culture de l’information, des échanges, de la discussion fait partie intégrante de l’ADN maison. A l’heure où nombreux sont ceux qui se demandent comment faire migrer leurs pratiques vers quelque chose d’avoisinant la question ne se pose guère chez Danone où de toute manière “on ne sait pas faire autrement”.

Ce qui m’inspire une réflexion : je me dis bien qu’il y a de nombreux moyens de faire évoluer les pratiques d’une entreprise mais que lorsque la culture est adéquate il est tout de même plus simple de demander aux collaborateurs de fonctionner d’une certaine manière. De là à dire que qu’il faut avant travailler sur le changement culturel…

Je ne serai d’ailleurs pas surpris que si un réseau social était monté suite à ce type d’événement on ait pas trop à se demander comment faire prendre la mayonnaise étant donné qu’on part de pratiques effectives et faisant sense dans la vraie vie. Ce qui, d’ailleurs pourrait constituer un beau sujet de dissertation 2.0 : “les outils 2.0 sont ils le prolongement d’une culture ou un levier pour avancer vers une culture qu’on a pas ?”. Si je devais le traiter je dirais “les deux, tout dépend pour qui”. Mais dès lors que ça marche, pourquoi outiller ?

Deux choses pour terminer.

La première est la réflexion d’un étudiant captée par mon acolyte David Guillocheau lui aussi présent à l’occasion. “Je suis venu pour voir si la réalité ressemble au discours et aux plaquettes”. Danone prendrait d’ailleurs un risque énorme en cas de non alignement entre le discours et la réalité. Je ne reviendrai pas sur ce que j’ai écrit dans mes billes précédents mais pour une entreprise qui est traditionnellement plus petite que ses concurrents mondiaux, être malins et courrir vite font partie des gênes et il m’est avis que jamais autant que maintenant cette singularité peut les amener à faire la différence. La fameuse “Danone Way” comme facteur d’avantage concurrentiel au même titre que l’excellence des process opérationnels ? Je n’en doute pas une seconde. D’ailleurs j’aimerai bien connaître l’avis du management de Danone sur cette note de Umair Aque, le fameux “double projet” n’étant à mon avis pas si loin que ça.

La deuxième concerne les pratiques de transmission des savoirs chez Danone. J’ai enfin eu l’occasion d’assister à une de leurs “marketplace” lors de Danone Explorer mais il s’agissait davantage d’un événement visant à transférer de l’information vers l’extérieur, vers les candidats. Mais je commence à creuser avec intérêt la question afin de vite vous faire un retour plus approfondi sur la chose.

Et pour ceux qui s’intéressent davantage aux parcours professionnels, je invite à aller voir la vidéo de David. Un des concepts RH appliqués à l’entreprise 2.0 est “quand vous trouvez un talent, embauchés le d’abord, ensuite seulement construisez lui un poste à sa mesure”. Bien entendu c’est un peu exagéré mais les logiques de parcours professionnels chez Danone semblent suffisamment riches pour que chacun arrive à construire la carrière qui va avec sa vie.

Retrouvez mes chroniques sur mon blog: Duperrin.com

Sur le même sujet

Share This
Close