Actualité

Concurrence : la Cour de cassation confirme la condamnation des leaders de l’intérim – Le Moniteur

L’Autorité de la concurrence avait infligé en février 2009 une amende de 94,4 millions d’euros à Manpower, Adecco, Adia et VediorBis (Randstad), « pour s’être entendus, entre mars 2003 et novembre 2004, afin de limiter la compétition entre eux vis-à-vis de leurs clients importants ». La condamnation avait été ensuite confirmée par la Cour d’appel de Paris en janvier 2010.

Tandis qu’Adecco et Adia n’avaient pas voulu se pourvoir en cassation, Manpower France Holding et Manpower France d’un côté, Randstadt de l’autre, avaient chacun formé un pourvoi, que la chambre commerciale, financière et économique de la Cour de cassation a rejeté le 29 mars 2011.

La saisine du Conseil – devenu depuis Autorité – de la concurrence remonte à une plainte d’un ancien dirigeant d’une filiale du groupe Vedior au Luxembourg, transmise mi-2003 aux autorités françaises qui avait mené l’enquête en 2004.
Le cadre dénonçait des pratiques anticoncurrentielles qu’il avait découvert lorsque les responsables du groupe VediorBis France lui avaient demandé de limiter son action commerciale, jugée trop agressive, depuis le Luxembourg vers la France.

Lire la suite sur Le Moniteur

Tags

Sur le même sujet

Share This
Close