Actualitévideo

Bien-être au travail: comment Orosound veut réduire le bruit en open space

D’après une enquête de la JNA (Journée nationale de l’audition), un actif perd en moyenne plus de 30 minutes de travail par jour à cause de la gêne liée au bruit. C’est à ce problème qu’a décidé de s’attaquer Orosound. Ingénieur de métier et spécialisé dans la technologie « d’annulation des bruits », Pierre Guiua travaillé pendant 10 ans pour différentes marques avant de co-fonder sa propre start-up en 2015 et de lancer les écouteurs anti-bruit sélectif Tilde.

La réponse acoustique à l’environnement de travail

«Nous sommes allés plus loin et nous avons ajouté une couche d’intelligence qui permet d’identifier les bruits autour de soi», explique Pierre Guiu qui occupe le poste de CEO au sein d’Orosound. Les écouteurs sont ainsi équipés de 8 microphones capables de détecter les types de bruit autour du collaborateur, car le but n’est pas de l’isoler mais de filtrer les nuisances sonores.

Ainsi, l’utilisateur peut ajuster le niveau d’atténuation pour feutrer les bruits gênants afin qu’ils apparaissent plus lointains et doux. Mais lorsqu’une personne vient lui parler, il va pouvoir activer une fonction qui laisse passer la parole. Présent en France et au Japon, qui représente un tiers de son chiffre d’affaires (non communiqué par l’entreprise) contre deux tiers pour l’Hexagone, Orosound revendique 200 entreprises clientes. Les produits sont accessibles en ligne pour les particuliers ou les petites structures ou via des distributeurs de mobiliers de bureaux pour les entreprises qui ont un projet plus large de réaménagement. Pierre Guiu voit sa solution comme «la réponse acoustique à l’environnement de travail».

Retrouvez l’interview complète de Pierre Guiu, CEO d’Orosound:

Innocentia Agbe

Journaliste @LeJournaldes RH et @FrenchWeb.fr Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@lejournaldesrh.fr

Sur le même sujet

Bien-être au travail: comment Orosound veut réduire le bruit en open space
Le recrutement, l’un des marchés les plus innovants?
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
[Decode RH] Marque employeur : ne vous la racontez pas, mais racontez-vous
[Decode RH] Engagement des collaborateurs : passer des bonnes intentions à l’action
[Decode RH] Talent, vous êtes assis sur une mine d’or et la DRH ne le sait pas!
[Decode RH] Boostez vos pratiques RH
Share This
Close