ActualitéBoîte à outilsRecrutementSolutions

[App] Kudoz, le swipe appliqué à la recherche d’emploi

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

[tabs]

[tab title= »L’application »]

Origine : France

Editeur: Kudoz

Date de lancement: juillet (iOS) & octobre (Android) 2014

Disponibilité: iOS et Android

Kudoz-550x486

[/tab]

[/tabs]

Kudoz est une application qui met en relation les personnes et les opportunités professionnelles les plus adaptées à leur profil, en utilisant le système du swiping. Plus de détails sur Oliver Xu qui a cofondé la société avec Pierre Hervé.

Quel est le concept de l’application ?

Oliver Xu : Kudoz est le Tinder de l’emploi. Grâce au profil LinkedIn de l’utilisateur, le moteur de recommandation de Kudoz lui suggère les jobs les plus adaptés à son parcours. Dès qu’il le souhaite, l’utilisateur postule d’un coup de pouce à droite. Oubliez les CVs et lettres de motivation, Kudoz veut re-connecter les cadres avec le marché de l’emploi.

Comment vous est venue l’idée ?

Pierre et moi avons lancé deux startups pour Rocket Internet pour lesquelles nous recrutions en permanence. Or, attirer des talents d’expérience est très compliqué car ces derniers ne consultent pas souvent les sites d’emploi. Quand nous avons découvert Tinder et fait le parallèle avec le recrutement, il nous est paru évident de lancer Kudoz.

Depuis quand développez-vous l’application ?

La première ligne de code a été écrite en mars 2014. Un passage au Wagon m’a d’ailleurs donné un sérieux coup de pouce. Depuis, trois développeurs nous ont rejoints et l’application est sortie fin juillet dernier.

L’application est-elle gratuite ?

L’application est totalement gratuite pour les utilisateurs.

Comment monétisez-vous ce service ?

Au-delà de la première offre, qui est gratuite, les recruteurs paient pour publier sur Kudoz. Nous comptons aujourd’hui un peu plus de 500 entreprises partenaires.

Quel public visez-vous ?

Kudoz s’adresse aux cadres. En effet, ce sont ces derniers qui ont le plus à gagner avec un outil de recherche simple, rapide et ludique. Notre utilisateur moyen est en poste, a quatre ans d’expérience et travaille en marketing, conseil, finance ou dans le Web.

Quelles seraient vos applications concurrentes ? Comment vous démarquez-vous ?

L’intensité concurrentielle sur le marché du recrutement est forte, notamment en France, ce qui est très excitant pour nous (Qapa, Cadreo, Jobr…).

L’avantage de Kudoz est de proposer une expérience utilisateur unique sur mobile capable de capter un public très qualifié et habituellement très volatile. En moyenne, un utilisateur ouvre Kudoz deux fois par semaine et « swipe » 25 offres par session. Pour les recruteurs, Kudoz permet de mettre en avant l’image de marque de l’entreprise et d’attirer des profils qu’ils n’auraient pas trouvés ailleurs.

Sur le même sujet

Share This
Close