ActualitéCommunicationEtudes

69% des salariés français se déclarent heureux au travail

Pour le 5ème volet de son enquête sur les Français et leur rapport à l’entreprise, 20minutes.fr, En Ligne Pour l’Emploi et OpinionWay ont souhaité les interroger sur les rapports intergénérationnels dans l’entreprise.

Des salariés français moins heureux au travail et plus stressés…

Le baromètre du bonheur au travail révèle que 69% des salariés français sont heureux au travail (contre 77% en octobre 2009), plaçant toujours au premier rang de ce qu’ils apprécient le plus « les gens avec qui ils travaillent », à 79% (contre 86% en octobre 2009).

Par ailleurs, on constate depuis octobre 2009 une augmentation de 4 points de la part de salariés considérant le facteur stress comme un des aspects qu’ils aiment le moins dans leur travail (30%). On note d’ailleurs pour 2011 de réels désirs de changements professionnels : avoir plus de responsabilités (67%), changer d’employeur (44%), bénéficier d’une mobilité interne (44%)

Effet perceptible de la crise, 60% et 56% des personnes interrogées ont respectivement connu une augmentation de leur charge de travail et de leur rythme de travail. L’ensemble des sondés se déclare néanmoins toujours aussi confiants dans l’avenir de leur entreprise (71%).

Les Français sont-ils prêts à rester plus longtemps seniors dans l’entreprise ? Pour 69% des personnes interrogées, travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite est inenvisageable.

Juniors & Seniors en entreprise, un équilibre difficile à trouver!

En termes d’équilibre entre jeunes salariés (moins de 30 ans) et seniors (plus de 55 ans), seuls 24% des personnes interrogées estiment qu’ils sont présents à parts égales dans l’entreprise, et 40% déclarent que les jeunes sont davantage présents.

Les principaux freins à l’embauche des jeunes sont le manque d’opportunités (38%) et de compétences (19%). Tandis que le manque de candidatures (32%) et le manque d’opportunités (32%) sont les deux premières raisons limitant l’embauche des seniors en entreprise, le coût de l’embauche ne représentant pour sa part que 19%.

L’enquête révèle que le panel est très largement en faveur d’une diversité et d’un équilibre intergénérationnel. Ils sont en effet 82% à apprécier aussi bien travailler avec les jeunes salariés que les seniors, et 92% à encourager le développement de systèmes de tutorat entre générations pour assurer la transmission de compétences.

« Responsables » (91%), « Compétents » (90%) sont les deux adjectifs qui caractérisent le mieux les Seniors selon les salariés, tandis que les juniors sont appréciés pour leur « dynamisme » (83%) et « réactivité » (73%).

Retrouvez l’intégralité de l’étude

Sur le même sujet

Share This
Close